Le blog qui t'emmène voyager au bout du monde


Pourquoi Santorin m’a déçue : entre tourisme et désillusions

Évidemment lorsque l’on pense à Santorin, on pense à cette petite île perdue au milieu des Cyclades. Entre tourisme de masse et désillusions, je vous explique les raisons pour lesquelles Santorin m’a déçue.

Disclaimer

Cet article fait suite aux 4 jours que j’ai passé à Santorin au mois de mai 2019 que je vous raconte juste ici. Évidemment, mon avis n’est pas parole d’évangile et bon nombre d’entre vous ne seront pas forcément en accord avec ma vision de l’île. Comme je l’explique souvent, un voyage est toujours très personnel. Il dépend de votre état d’esprit du moment, des personnes avec qui vous voyagez, du budget que vous lui accordez ou plus largement, de votre façon de voyager. Ce que j’aime dans le voyage, c’est la découverte. Cela passe évidemment par la découverte du pays et de la variété de ses paysages, mais aussi et surtout de sa culture, de ses habitants et de ses traditions.

Le voyage & moi

J’aime être dépaysée, même lorsque je ne m’envole qu’à 2h de Paris. J’aime discuter avec les locaux même lorsqu’on ne se comprend que par des gestes, et j’aime m’intéresser à eux et à leur mode de vie.

Je ne voyage jamais pour rester enfermée dans un hôtel (je ne critique pas ceux qui le font, encore une fois chacun sa manière de voyager) et je suis toujours à la recherche d’authenticité. Ce que je veux dire par là, c’est que si j’étais partie à Santorin pour une pause romantique dans un superbe hôtel sur la Caldera alors peut être que je n’en aurais pas eu cette vision-là. Maintenant que les bases sont posées, voici les raisons pour lesquelles Santorin m’a déçue.

Santorin et les touristes

Je m’attendais à ce que cette île soit ultra touristique. Ce n’est d’ailleurs pas ce qui me dérange. L’été dernier je suis notamment partie visiter les Cinque Terre, un des coins les plus touristiques d’Italie, mais jamais je ne m’y suis sentie oppressée.

La population locale

Dès notre arrivée sur l’île, premier constat : difficile de trouver de vrais locaux. Par ce terme j’entends « des gens qui ne travaillent pas au service du tourisme ». En effet, même en se perdant un peu sur l’île, les seuls locaux à qui nous parlerons ne seront que des personnes travaillant pour les touristes (restaurateurs, gérants de magasins de souvenirs, guides touristiques etc.) Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas rencontré de gens gentils, au contraire ils étaient même très accueillants et tous adorables. Mais j’ai trouvé que l’authenticité de l’île était partie en même temps que la masse touristique est arrivée. En conclusion : difficile de sortir des sentiers battus lorsque le tourisme est présent partout sur l’île.

Il faut savoir que la Grèce accueille chaque année 3 fois plus de touristes qu’elle n’a d’habitants. Normal donc que l’île ait un peu perdu de son authenticité et ait été, malgré elle, transformée par le tourisme. Il est difficile d’ailleurs de nos jours, surtout en Europe, de trouver des pays qui soient encore 100% authentiques, mais je dois avouer que c’est la première fois que je vois ça poussé autant à l’extrême.

Le coucher de soleil sur Oia

Dès notre premier jour sur l’île, nous avions décidé d’aller voir le coucher du soleil à Oia, réputé comme étant l’un des plus beaux du monde. Je m’étais renseignée en amont, je savais donc qu’il fallait arriver bien avant pour avoir une place aux premières loges. C’est chose faite puisque nous sommes arrivées deux heures à l’avance. Plus les heures passaient, plus les touristes affluaient, jusqu’au moment où nous nous sommes littéralement retrouvés collés les uns aux autres. Pendant toute la durée du coucher du soleil, que nous étions sûrement plusieurs centaines à vouloir admirer, cela a véritablement été un calvaire. Entre ceux qui poussent, ceux qui crient, ceux qui sont à deux doigts de s’assoir sur tes genoux et ceux qui se permettent carrément de cracher/péter à 2cm de toi… Je n’étais pas loin de la crise de nerfs !

Un coucher de soleil pour moi c’est un moment d’apaisement, un moment hors du temps à admirer les couleurs qui dansent au loin. C’est un moment où je n’ai rien d’autre à faire que de profiter du moment, que de penser à moi et à la beauté du monde. Et honnêtement, dans un tel environnement, impossible. Cela a vraiment gâché la magie du moment. Et encore, dès que le soleil se couche et que tout le monde s’en va, c’est là qu’il faut se préparer au pire : une marée humaine qui se reverse dans toutes les ruelles de la ville.

Santorin et Instagram

On ne va pas se mentir, avec l’arrivée d’Instagram, de nombreux sites touristiques se voient littéralement pris d’assaut par les touristes. Attention, je n’ai rien contre le système en soi, je suis la première à utiliser les réseaux pour trouver des destinations. Je prône même leur utilisation, j’y pars toujours à la recherche de jolis spots pour mes photos. Une fois sur place, il peut même m’arriver de rester un moment à réaliser le « cliché parfait ». Mais toujours dans la limite du respect. Par « respect » j’entends respect des traditions, des locaux et du lieu dans lequel je me trouve.

Les dérives des réseaux sociaux

Santorin en est l’exemple parfait. Pour info chers Instagrameurs, lorsqu’il y a écrit « Privé » sur un portail, à quel moment vous sentez-vous légitimes de transgresser cette règle ? J’en ai lu de fausses excuses « le portail n’était pas fermé à clé », « on n’a pas fait de bruit » ou bien « on y est allés très tôt ». Ce n’est pas une excuse valable. De la même façon, comment le prendriez-vous si quelqu’un entrait dans votre jardin pour prendre des photos ? C’est la même chose. C’est irrespectueux.

Mais le comble, ce sont quand même les églises. Sachez que les petites maisons aux dômes bleus que vous voyez sur les photos de Santorin sont des églises. Je comprends qu’on ne s’en rende pas forcément compte sur les photos mais dans la réalité, cela ne laisse aucune place au doute. Et là c’est la course à celui qui fera la plus belle photo.

La course à la photo

Alors on escalade les murs, on monte sur les toits des églises et on abîme la peinture avec ses gros sabots. Tout est permis du moment qu’on en ressort avec une potentielle photo Instagram n’est-ce pas ? Et le pire c’est que ces gens font littéralement la queue, à 7h du matin, pour monter sur l’église et faire sa photo. Enfin tout ça jusqu’à ce qu’un habitant local arrive pour leur demander de descendre.

Non mais sérieusement, est-ce que vous vous verriez monter sur nos églises françaises pour faire votre photo ? Est-ce que vous vous permettriez ce genre d’initiatives ? Honnêtement j’en doute. Bref, au-delà du manque de respect de ces « touristes digitaux », cela m’a dérangée car je me suis sentie dans une espèce de gros Disneyland Instagrammable, où certains ne viennent que pour prendre leurs photos sans ne jamais parler du « à côté », et sans ne jamais profiter de la destination.

Pour tempérer un peu mes propos, je tiens à vous rassurer tout de même. Je n’ai pas détesté ce voyage : il s’agit d’une île magnifique. J’ai adoré la randonnée entre Fira et Oia qui était vraiment magique, où les paysages étaient magnifiques entre la Caldera et la Mer Egée. Le village d’Oia est lui aussi splendide lorsque l’on s’y aventure tôt le matin. Et enfin, coup de cœur pour le village de Pyrgos, qui est celui que j’ai trouvé le plus authentique.

Mais c’est vrai qu’à force d’entendre partout que c’était un voyage incroyable, à force de voir de magnifiques photos sur les réseaux, et le tout sans ne jamais entendre parler des côtés négatifs… Santorin peut alors décevoir. Je pourrais écrire des heures sur ce sujet alors je vais m’arrêter là. En revanche je suis curieuse de savoir ce que vous, vous pensez de tout ça ?

26 réponses à “Pourquoi Santorin m’a déçue : entre tourisme et désillusions”

  1. Avatar de Inesonline
    Inesonline

    Article intéressant et effectivement différent de tout ce qu’on peut lire ailleurs…
    J’ai passé une semaine à Santorin il y a 10ans en Août. Et moi perso j’ai adoré… Mais c’était il y a 10ans et avant Instagram… Oia en fin de soirée pour le coucher de soleil était blindée… Et effectivement ça pouvait être oppressant ! Après Oia en matinée ou début d’AM ça allait qd même ! Idem gros coup de cœur pour Pyrgos comme tu dis bcp plus authentique que Oia… On y avait rencontré un couple de grec qui ns à fait visité leur maison et ns a offert un verre en terrasse au coucher de soleil… Un super souvenir 😍 Après je vois ce que tu veux dire ça reste une île hyper touristique et encore plus maintenant qu’il y a 10 ans… Une île qui vit intégralement du tourisme et qui perd son authenticité mais une île qui reste toujours aussi splendide 😍😍😍

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Tu as tout dit. C’est vrai que c’est beau mais tous les « à côté » ont quelque peu gâché mon voyage… C’est dommage. Il me semble que pendant un moment ils parlaient de mettre en place des quotas, je ne sais pas où cela en est mais ce serait sans doute une bonne idée !
      Bonne journée 🙂

  2. monblogvoyage

    Visitor Rating: 5 Stars

  3. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  4. Anonyme

    Visitor Rating: 4 Stars

  5. Avatar de Pauline

    Les quotas ont déjà été mis en place 😉 Mais je suis tout à fait d accord avec toi. C’était l’usine sur l’île ! J’ai pris l’excursion 1 journée depuis heraklion. Le temps est parfaitement chronométré et on ne peut pas profiter comme on le souhaiterait. Il y a beaucoup trop de monde partout, on est à touche touche et … j’aime pas les touristes 😂
    Alors oui j’en suis une … mais je suis là pour découvrir et être émerveillée… et j’avais l’impression d’être là sur un objectif de rendement entourée de touristes irrespectueux et bruyants ! De quoi me faire péter un câble ! Heureusement que les paysages sont inoubliables…

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Hello Pauline ! A 100% d’accord avec toi, c’est pas du « bon tourisme »… Je te rejoins sur le fait d’être aussi une touriste, certes, mais à Santorin c’est poussé à l’extrême.. Et quel gâchis !! A très vite sur le blog 🙂

    2. Avatar de Christophe
      Christophe

      Tu as tout dit dans ton commentaire : en 1 journée depuis Heraklion, tu suis ton groupe au pas de course, et tu ne connais pas vraiment Santorin.
      Pour vraiment la découvrir, vas y passe une semaine en individuel.
      Et tu y repenseras si tu passes à Fira quand tu croiseras les troupeaux descendant des bateaux !
      Fira est à voir (1 fois) mais ne représente pas Santorin.

  6. Anonyme

    Visitor Rating: 4 Stars

  7. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  8. Anonyme

    Visitor Rating: 4 Stars

  9. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  10. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  11. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  12. Avatar de thierry dockx

    j ai toujours eu peur d’y aller pour la raison que vous évoqué l’afflux du tourisme je pense y aller maintenant pendant cette période tumultueuse du covid

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Cela risque d’être un peu plus calme, du moins je l’espère. Bon voyage !

  13. Avatar de thierry dockx
    thierry dockx

    très beau site merci

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Merci beaucoup Thierry

  14. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  15. Avatar de Chantal
    Chantal

    Bonjour;J ai lu avec interet votre recit.j ai beaucoup aimé Santorin,mais j y suis allée en Mars,il y a 3 ans…pas de horde de touristes comme vous le signalez.Mais trois de me connaissances y sont allées en juin suivant et ont eu les memes dires que vous.Ma mére qui n a vu que les reportages a la television me dit que c est comme aux heures de pointe dans le metro.Moralité:évitez les endroits touristiques en été….Plus facile a dire qu a faire lorsqu on travaille…j ai meme pu converser avec des locaux et pas seulement des gens qui vivent du tourisme….

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Bonjour Chantal ! C’est vrai, c’est comme partout, les endroits touristiques sont toujours engorgés en pleine saison… Et malgré la beauté du site, il devient parfois difficile d’en profiter pleinement…

  16. Anonyme

    Visitor Rating: 4 Stars

  17. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  18. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  19. Anonyme

    Visitor Rating: 3 Stars

  20. Anonyme

    Visitor Rating: 3 Stars

  21. Anonyme

    Visitor Rating: 3 Stars

  22. Anonyme

    Visitor Rating: 3 Stars

  23. Avatar de Mégane Bermont
    Mégane Bermont

    Ton article reflète bien la bêtise des gens c’est dommage de n’avoir aucun respect comme ceci pour des monuments tel que des églises. C’est bien de lire des articles comme le tien car souvent on ne voit que le bon côté des choses et non les mauvais…

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Bonjour Mégane,
      Oui c’est tellement dommage… le site est pourtant si beau lorsqu’il n’est pas piétiné !
      A bientôt sur le blog,
      Cécilia

  24. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  25. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  26. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  27. Anonyme

    Visitor Rating: 4 Stars

  28. Avatar de mizette
    mizette

    bonjour tout à fait d’accord avec vous le site est magnifique mais beaucoup trop de monde ( touriste de masse ) ne respecte rien monter sur des églises pour se prendre en photo lamentable
    j’y suis allée à la mi septembre et encore trop de monde dommage pour moi sinon je ne regrette pas ma destination

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire ! Santorin est effectivement une île magnifique mais le tourisme de masse ne lui rend pas hommage…

  29. Avatar de Genin
    Genin

    Bonjour.
    Pour les 18 ans et 20 ans de mes enfants, prévision d’un voyage de 5 jours fin mai.
    Je viens de lire votre périple à Szntorin et sincèrement ça ne fonne pas envie. Nous sommes comme vous, à savoir, sincérité, vrais rencontres etc.
    Auriez vous une idée ? Nous voulions partir en Ecosse mais short en temps. Départ le 16 mai, retour le dimanche. Impératif école et taff.
    Merci pour votre retour.
    Cordialement.
    Valerie

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Merci Valérie pour votre commentaire !
      Voici quelques destinations qui pourraient peut être vous plaire :
      Lisbonne au Portugal
      Séville en Espagne
      Rome en Italie
      – Ou bien pourquoi pas Marrakech ?
      J’espère que vous trouverez votre bonheur parmi ces propositions 🙂
      Bon voyage !
      Cécilia

  30. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  31. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  32. Avatar de Nathalie Roland
    Nathalie Roland

    Bonjour,
    Si l’intérêt de votre article et sa clarté ne sont pas en cause, j’ai pour ma part et depuis fort longtemps, une réaction bien différente de la vôtre en matière de destinations touristiques. Bien sûr, vous avez été interpellée et dérangée par le nombre et le comportement des touristes, et malgré votre attitude respectueuse, vous en avez malgré tout grossi le nombre. Pour vous donner une idée sans entrer dans de longues explications : je ne suis jamais allée à Venise (j’ai 64 ans, j’en aurais eu tout le temps). Pour cette raison justement, trop de touristes, tout pour le tourisme et plus grand chose pour les vrais Vénitiens qui n’en vivent pas directement. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si les autorités de la ville on commencé à prendre des mesures, notamment contre les paquebots géants. Et que dire des mesures extrêmes prises à Portofino ?
    Je suis allée à Barcelone quand j’avais 16 ans, je n’y retournerais pour rien au monde et ainsi de suite pour les destinations « too much » ! Et franchement, je ne ressens aucun manque. Si plus de gens optaient pour le « pas question », il y aurait moins de lieux dépouillés de leur identité, abîmés, encombrés. Un beau documentaire me satisfait tout à fait, pour le reste, je préfère aller là où le tourisme est raisonnable et si possible à des périodes moins problématiques. Merci malgré tout pour vos impressions. Nathalie

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Bonjour Nathalie,
      Merci pour votre commentaire. Il est en effet plus raisonnable d’opter pour le « Pas question ». Cela n’est cependant pas le cas de tout le monde et il me semblait important de consacrer un article sur ce revers de la médaille pour en informer les personnes souhaitant se rendre à Santorin. Cela n’en reste pas moins une île magnifique et je comprendrais tout à fait que ce soit une destination de rêve pour d’autres.

  33. Avatar de Christophe
    Christophe

    Bonjour,
    Je comprends votre ressenti de votre court séjour sur cette île merveilleuse, mais je dois avouer que mon expérience est toute différente.
    Comme vous, je n’aime pas la foule (limite agoraphobe), et un coucher de soleil magique ne doit pas être pollué par des inconnus.
    Pour ma part, depuis 2018, je passe une semaine par an sur l’île, et j’avoue que, malgré les nombreux autres voyages que j’ai la chance de pouvoir faire chaque année dans le monde entier, je tiens à garder cette habitude.
    Car je me sens chez moi à Santorin depuis mon premier séjour.
    J’y suis allé en juin, en septembre ou en octobre, et évidemment l’affluence est moins importante.
    Mais ces 2 dernières années (bientôt 3 puisque j’y repars en y amenant des amis la semaine prochaine) j’ai dû y aller en juillet et août.
    Contrairement à mes craintes, je n’ai pas plus souffert de la foule que d’habitude.
    Parce que je choisis mes lieux, et mes points de chute.
    Les couchers de soleil, je les admire chaque soir avec ma compagne sur la terasse de notre chambre à Imerovigli (pour moi le meilleur spot de l’île), et non dans la foule d’Oia, sans aucun intérêt, nous sommes d’accord.
    J’ai mes adresses, dont je ne suis jamais déçu, et les petits villages du centre de l’île m’ont permis de découvrir des habitants très authentiques (pour moi en tout cas) et différents des populations de Fira et Oia, qui, avouons-le, ne sont pas les plus intéressantes de l’île.
    Bref, cet endroit est pour moi un havre de paix, de meteo sans surprise et où je me ressource.
    J’ai trouvé mon logement exceptionnel, en première ligne suspendu sur la Caldera, et qui présente la caractéristique rare de ne pas avoir de vis-à-vis.
    Le propriétaire est devenu un ami, donc chaque année j’arrive comme à la maison.
    Je garderai bien sûr cette adresse pour moi.
    Donc vous avez raison : nous ne vivons pas tous les voyages de la même façon, car nous n’y cherchons pas les mêmes choses.
    Mais pour atteindre vos objectifs à Santorin, je pense que vous n’êtes pas allée aux bons endroits.
    Il faut peut-être quelques jours de plus pour découvrir l’île par soi-même, sans suivre les troupeaux.
    Quoiqu’il en soit, je suis d’accord avec vous, la fréquentation de cet endroit est déjà largement suffisante !

    1. Avatar de Vidal
      Vidal

      Bonjour Christophe
      Nous partons du 22 au 29 août à Santorin
      Pourriez vous m indiquer de beaux endroits à voir un peu moins fréquentés par le tourisme de masse
      Mon mari étant retissant à ce voyage j aimerais qu il ne soit pas déçu et qu il nous gâche pas notre enthousiastes à mes filles et moi même
      Merci
      Nathalie

  34. Anonyme

    Visitor Rating: 2 Stars

  35. Avatar de Gautier
    Gautier

    Bien d’accord avec votre article. Je m’attendais à voir du monde fin Juillet, mais l’impolitesse des touristes et le « chacun pour soi » m’a gonflé. Les troupeaux qui degueulent des bateaux de croisière et qui sont là pour un temps limité , que ce soit à Fira à Oia, sont insupportables.
    De plus j’ai trouvé l’île, dans les 2 villes citées sale, et le manque de poubelles flagrant.

    Il en demeure pas moins que le panorama reste incroyable, à couper le souffle (sur la rando Fira Oia on s’émerveille tous les dix mètres) et qu’on peut trouver des restaurants à prix abordable (la majorité restant très chers).

    En résumé j’ai pour ma deuxième visite à Santorin en Juillet 2023 , toujours autant été bluffé par le panorama de Santorin.
    Par contre comparé à mon premier séjour en 2008, le tourisme de masse s’est considérablement installé et dénature l’île, du moins en haute saison.

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Bonjour Gautier,
      Merci pour votre commentaire ! Nous sommes d’accord et c’est assez terrible comme constat. Heureusement que le panorama fait oublier ce côté un peu obscur de l’île ! Je retournerai volontiers à Santorin mais en basse saison 🙂
      Cécilia

  36. Avatar de Nofoulle
    Nofoulle

    Bonjour, 6 fois en Crète mais never Santorin :
    – de belles plages sans déchets humains ou plastiques
    – de jolies villages tout en pierre introuvables sur cartes dont on ne trouve pas de nom
    – des kilomètres de plages avec 10 personnes dessus
    – des « tavern » avec des locaux signe d’un bien manger et pas plein et hyper économique et local
    – des hébergements économique et accuillant avec un super panorama
    – une atitude tranquille même dans la conduite
    – on ne recontre que des gecques venu d’Athènes ou ailleurs
    Sinon vous avez aussi sur cette même île des coins avec des bars « boum boum » toute la journée, des parasol qui bliffent toute laplage les un collés aux autres, des plages aussi crades dans l’eau que sur le sable, un arret minute selfie moteur même pas arrêté, une conduite des touristes dangereuse en quad ou voiture, plein de français, anglais, italiens et allemand qui se déverse dans des parcs à touristes à coup de bus à étage.

    On a rencontré de rares français qui disaient garder ses coins de paradis non decouvert secret pour les préserver de cette masse envahissante qui au nom de l’argent se vroit tout permis et nous en faisons parti.

    Les coins de paradis existent et pour les garder il vaut mieux ne pas le crier au monde qui n’a d’intérêt que de faire des vus.

    A+ et bonne foule..

    1. Avatar de monblogvoyage
      monblogvoyage

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire !
      Ca donnne envie… Encore un pays à ajouter à ma liste ! 🙂
      A bientôt,
      Cécilia

  37. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  38. Anonyme

    Visitor Rating: 5 Stars

  39. Avatar de Fishman
    Fishman

    Bonjour,
    De retour de Santorin septembre 2023, cette article reflète parfaitement le sentiment qui se dégage de cette ile. La beauté que l’on voit sur les photos se voit masqué par une image très Disney Land. Pour être honnête il faudrait poser les bonnes questions comme pour un site historique tel le mont st Michel. Y a t’il une vie ? Y a-t-il des places de marché ? Y a-t-il des parking etc… les réponse est non ! Alors déçu ? Oui. Devant la splendeur des églises se cache un urbanisme anarchique. Maintenant un jeu. Prennez la photographie de la petite église jaune et blanche qui se trouve au nord. Gardez la bien précieusement et sortez la dans 5 ans. C’est la triste réalité que personne ne veut voir

  40. Anonyme

    Visitor Rating: 4 Stars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *